MACBETT de Ionesco

Publié le par florencia cano lanza

A l' Espace Jules Verne- rue Henri Douard - 91220 Brétigny-sur-Orge - tél : 01 60 85 20 85
Extrait vidéo
  1. VENDREDI 6 ET SAMEDI 7 OCTOBRE À 20H30
  avec

Julien Buchy

Florencia Cano-Lanza

Anthony Courret

Hugo Dillon

Noémie Guedj

Jérémie Le Louët et

Laurent PAPOT.

Scénographie Virginie Destine,

Costumes Sophie Volcker,

Accessoires Wolfgang Canal

  1. Farce tragique d'Eugène Ionesco
  2. Mise en scène de Jérémie Le Louët
  3. Compagnie des Dramaticules

Ionesco est sans conteste l?un des grands dramaturges français du XXe siècle.

Dans les années 50 il commence à écrire pour le théâtre en parodiant le théâtre de boulevard comme dans Les Chaises, pièce mythique qui l'a rendu célèbre et qui n'a pas quitté l'affiche depuis sa création. Pour écrire Macbett, Ionesco s'est emparé de l'histoire du célèbre personnage shakespearien Macbeth pour en faire une tragi-comédie sarcastique et décalée qui interroge la vanité, le pouvoir, le destin et la mort. Il situe la scène dans une principauté de pacotille où deux amis croisent dans une forêt des sorcières qui leur dévoilent leur avenir. La jalousie les mènera à un affrontement mortel. Jérémie Le Louët a monté la pièce comme un manifeste théâtral : 7 acteurs pour 33 personnages. Le texte, découpé en séquences, est accompagné de la musique d'Ivan le Terrible de Prokofiev. Le jeu des acteurs est travaillé pour exprimer le grotesque et le sublime sans tomber dans la caricature. Cette partition cadencée, où la musique et le texte s'imbriquent, sert avec une vitalité et une finesse remarquables l'écriture contestataire de Ionesco. Divertissement pour les uns, cauchemar pour les autres, Macbett est l'occasion pour chacun d'une réflexion profonde sur la mécanique du pouvoir.

PRODUCTION LA COMPAGNIE DES DRAMATICULES - CORÉALISATION THÉÂTRE 13
COPRODUCTION ESPACE ANDRÉ MALRAUX DU KREMLIN-BICÊTRE - MÉCÉNAT SNCF
AVEC LE SOUTIEN DE L?ARC-EN-CIEL, THÉÂTRE DE RUNGIS, DU THÉÂTRE DE CACHAN, DU THÉÂTRE DE L?EPOPÉE, DU THÉÂTRE DE LA NUIT ET DE LA VILLE DE FONTENAY SOUS BOIS.

Durée : 1h30

Publié dans Critique

Commenter cet article