L'Écume des jours Nathalie Simon (Figaroscope) 25/03/2009 Ajouter à ma sélection

Publié le par l'écume des jours

Photo : Benoire Fanton / Cit'en scene
Photo : Benoire Fanton / Cit'en scene Crédits photo : Benoite FANTON/CIT'en scene

Célibataire « au sourire de bébé », Colin tombe amoureux de la jolie Chloé qui lui rend son amour. Malheureusement, la jeune femme prend froid et l'un de ses poumons est attaqué par un nénuphar. Chick, ingénieur et ami de Colin, et son amie Alise assistent impuissants à la dégradation de sa maladie. Colin, lui, mûrit. 

 

 

Critique

Voici une façon élégante de célébrer le cinquantenaire de la disparition de Boris Vian. Béatrice de La Boulaye conduit une troupe d'acteurs pleins de vie, qui s'éclatent visiblement sur fond d'airs jazzy entraînants. Le décor de cubes multicolores de Rachel Marcus, les costumes flamboyants, la dramaturgie réfléchie de Judith Davis et le « bar à bruitages » de Pierre Gascoin font renaître un univers fantastique, absurde et pourtant familier.

 

L'Ecume des jours au Théâtre Déjazet, 41, bd du Temple, (IIIe). T él . : 01 48 87 52 55. Horaires  : du mar. au sam. à 20 h 30. Places : de 9 à 25 euros. Durée  : 2 heures. Jusqu'au 11 avril, puis en tournée.

 

Publié dans Critique

Commenter cet article