premiere de l'ecume des jours au theatre de dejazet le 3 mars 2009

Publié le par florencia cano lanza


Théâtre Déjazet  ROULEMENTS DE TAMBOUR ET COMPTE À REBOURS

Après une création à Niort, Saintes et La

Rochelle,

LA BOUÉE débarque 
au THÉÂTRE DEJAZET, 41 boulevard du Temple (République)
avec L'ÉCUME DES JOURS
de BORIS VIAN 
du 3 MARS au 11 AVRIL
du MARDI au SAMEDI à 20H30

RÉSERVEZ VOS PLACES DÈS MAINTENANT !  01 48 87 52 55

LA PRESSE A VU, LA PRESSE A DIT...
“Une mise en scène originale, des costumes insolites, des bruitages fabuleux, des comédiens drôles et émouvants… Béatrice de La Boulaye a réussi son pari : emmener le spectateur, lecteur ou non de Vian, dans un monde absurde, déroutant, à la fois joyeux et angoissant”
Le Courrier de L’Ouest – dimanche 9 novembre 2008 
“2009 marquera le 50ème anniversaire de la mort de Boris Vian. C’est donc l’occasion ou jamais de redécouvrir ce texte magnifique”           
 Le Phare de Ré – mercredi 22 octobre 2008  
“C’est un ensemble ludique et complexe à la fois, avec des clins d’œil au jazz” 
 Ouest France – jeudi 30 octobre 2008 
« Surprenant. Mais le propre du théâtre n’est-il pas de surprendre, de nous sortir de nos attentes? De ce côté-là, le spectateur ne devrait pas être déçu… » 
Sud ouest – mercredi 12 octobre 2008 
 « Une grande fidélité à l’œuvre de Boris Vian ! La plus grande réussite de cette adpatation : faire de l’imaginaire non pas un pis aller scénographique, mais bel et bien l’instrument nécessaire à un voyage dans l’univers déjanté de l’auteur, où les bulles de jazz pétillent, où les spectateurs découvrent tout simplement, l’écume du plaisir »

Avec Florencia CANO LANZA, Hubert DELATTRE, Cindy DOUTRES, Nicolas GUILLOT, Manon JOMAIN, Romain VISSOL et Pierre GASCOIN
Reportage de Jérôme Vilain pour France 3 Poitiers - http://culturebox.france3.fr   
http://culturebox.france3.fr/#/l%27ecume_de_jours/4447/L%27%E9cume_des_jours%2C_nouvelle_version_

Le théâtre Déjazet est une salle de spectacle parisienne ouverte en 1851 sur le boulevard du Temple, dans le 3e arrondissement, à l'emplacement d'un ancien jeu de paume. D'abord appelé Folies Mayer, Folies concertantes puis Folies-Nouvelles, le bâtiment est acquis en 1859 par Virginie Déjazet, célèbre actrice vieillissante qui veut offrir au jeune Victorien Sardou un cadre digne de ses productions.

C'est le seul théâtre du boulevard du Temple à avoir échappé aux transformations haussmanniennes de 1862, car il était situé de l'autre côté du boulevard.

Fermé en 1939, transformé en cinéma, il était destiné à devenir un supermarché en 1976, mais est réhabilité en théâtre cette même année. Coluche en fait l'inauguration le 1er février 1977. Fermé administrativement en novembre 1977 puis en mai 1981 car considéré comme dangereux par les commissions de sécurité, la SEDAC (société propriétaire du bail commercial) le donne en location-gérance aux clowns Macloma qui obtiendront, après travaux, une autorisation de réouverture sous conditions en octobre 1982, autorisation confirmée en mars 1983. Ils gèreront le Déjazet jusqu'en 1985. La SEDAC signera alors un nouveau contrat de location-gérance avec la société TLP. Le 1er février 1986 s'ouvre le Théâtre Libertaire de Paris, TLP-Déjazet, après deux mois de travaux nuits et jours. C'est, naturellement, Léo Ferré qui l'inaugure. En 1992, la société SEDAC résilie le bail pour donner à ce théâtre auquel les libertaires s'étaient attachés, une programmation plus commerciale.

Léo Ferré, Juliette Gréco, Georges Moustaki, Claude Nougaro, Catherine Lara, Anna Prucnal, Jean Guidoni, Véronique Sanson, Sylvie Joly et bien d'autres s'y sont succédé. C'est l'ancien créateur de mode Jean Bouquin qui préside à la destinée de la SEDAC depuis 1976.


Du 3 mars au 11 avril l'ecume des jours de Boris Vian seras le point d'interet de tout le monde qui aime la litterature


 L’écume des jours

C’est l’histoire de Colin, qui tombe amoureux de Chloé. Colin et Chloé se marient, mais Chloé tombe malade : un nénuphar pousse dans son poumon. Leur appartement devient chaque jour plus marécageux et obscur, malgré la petite souris grise qui gratte les carreaux pour laisser passer le soleil.

À l’approche du cinquantenaire de la disparition de Boris Vian (1920-1959), il est plus que jamais temps de se re-plonger dans l’univers magique et décalé de son œuvre phare L’écume des jours. Béatrice de la Boulaye et son jazz band théâtral (acteurs, musicien, bruiteur, scénographe, éclairagiste, animateurs) en donnent ici une traduction scénique inventive et absurde, musicale et loufoque, à la frontière des univers du théâtre, du jazz et du dessin animé. Un pur moment de rêve et de folie douce.

«Les Fourmis, L’écume des jours, L’Automne à Pékin, L’Herbe rouge, L’Arrache-cœur ne font pas oublier les centaines de chansons que Boris Vian écrivit, le millier d’articles, la démence frénétique qu’il aimait chez son ami Henri Salvador, la roue élastique pour laquelle il a pris un brevet, ses anthologies du jazz ou ses apparitions dans les films de ses copains.
Il aurait eu horreur qu’on le réduise, à la Jivago, à ces quelques livres, mais enfin c’est un fait, ils existent. Ils rendent un son inoui, qui les met bien à part.»
Pierre Kast 


Du 1er au 26 juillet, le Département Audiovisuel et Multimédia du Carré Amelot a accueilli en résidence la Compagnie La Bouée et trois étudiants de l’EMCA école des Métiers du Cinéma d’Animation d’Angoulême. La salle Dessin animé équipée d’un banc-titre, d’une caméra et de deux ordinateurs a été mise à leur disposition pour leur permettre de réaliser le court-métrage d’animation intégré dans le spectacle.


Mise en scène Béatrice de la Boulaye - Avec Florencia Cano Lanza, Hubert Delattre, Cindy Doutres, Nicolas Grandhomme, Nicolas Guillot, Manon Jomain, Pierre Gascoin (musique et bruitages) - Dramaturgie Judith Davis - Scénographie Rachel Marcus - Lumière Georges Portelli - Pianocktail Stéphane Fouillen - Costumes Charline Bauce - Perruques Nousch Ruellan - Animation Bruno Chaix, Cielle Graham, Louise Mendoche


Béatrice de la Boulaye  a produit et mis en scène Fin de partie de Beckett, joué pendant plus de 3 mois au Théâtre de Nesle, Florencia Cano Lanza intereprete le rôle de Nelle. L’écume des jours est sa deuxième mise en scène, et Florencia Cano Lanza interprete le rôle de Chloé. Pour l’occasion, elle Béatrice de la Boulaye fondé en 2006 la Cie La Bouée dont elle est directrice artistique.

Production : La Bouée. Coproduction et diffusion de la création dans le cadre du dispositif d’aide régional : CAC Moulin du Roc de Niort, Le Gallia Théâtre, Scène conventionnée de Saintes, La Maline de La Couarde-sur-Mer, le Carré Amelot, Espace Culturel de la Ville de La Rochelle



Publié dans Critique

Commenter cet article