voici une presentation de la piece qui parle pour elle même, venez la voir c'est exelente.

Publié le par florencia cano lanza

Jérémie Le Louët
 
Théâtre
Hot House

De Harold Pinter, mise en scène de Jérémie Le Louët.

Satire féroce sur le pouvoir et l’ambition, à la fois comique et terrifiante, Hot House est une œuvre de jeunesse. Harold Pinter y explore avec un humour kafkaïen, le danger permanent inhérent au langage (malentendus, sous-entendus, pas entendus du tout) et les comportements qui en résultent (paranoïa, aliénation, sado-masochisme, schizophrénie…).
Les personnages de Hot House sont les cadres d’une institution bureaucratique non définie. Des patients, que l’on ne voit jamais, sont nommés par des numéros matricules. S’agit-il d’une maison de repos, d’un hôpital, d’une prison, d’un camp de concentration ? Dans une lutte intestine pour le pouvoir, les protagonistes, en professionnels névrosés, jouent jusqu’à la lie cette anti-fable, où le comique va de pair avec la cruauté.
Sur le plateau, six acteurs rendent compte du sadisme jovial et de l’atmosphère explosive de cette « serre ». Après le déferlement verbal « tragi-ubuesque » de Macbett de Ionesco, Hot House, par son écriture « savoureusement banale » en apparence, permet à Jérémie Le Louët d’aborder une autre dimension de ce que peut être la musicalité de l’acteur, recherche qu’il s’attache à développer depuis la création en janvier 2003 de la Compagnie des Dramaticules.


Mise en scène : Jérémie Le Louët
Scénographie : Virginie Destiné
Costumes : Christophe Barthès
Lumières : Jean-Luc Chanonat
Avec Julien Buchy, Anthony Courret, Noémie Guedj, Jérémie Le Louët, David Maison et Laurent Papot

Production : La Compagnie des Dramaticules
Coproduction : Arcadi ; Théâtre de Cachan ; l’Arc en ciel, Théâtre de Rungis ; Les Théâtres Charenton-le-Pont – Saint Maurice.
Avec l’aide à la création de la Drac Île-de-France ; de l’Adami ; du Conseil général du Val-de-Marne, et de la Communauté d’Agglomération du Val-de-Bièvre.
Avec le soutien de l’espace André Malraux du Kremlin-Bicêtre; de Fontenay en scènes; du théâtre Le Nickel à Rambouillet et du centre culturel René Char à Digne-les-Bains

La Compagnie des Dramaticules sera à partir de septembre 2007 et pour trois années, en résidence sur l’ensemble de la Communauté d’Agglomération du Val de Bièvre.

Intervention d'Arcadi : coproduction

4 > 6 décembre 2007 / Théâtre de Cachan
Représentations à 20h30.
21, avenue Louis Georgeon - 94230 Cachan - Location : 01 45 47 72 41
11 > 23 décembre 2007 / Studio-Théâtre de Charenton
Représentations du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 17 heures. Relâche le lundi.
86, rue de Paris - 94220 Charenton-le-Pont
http://www.studiotheatrecharenton.org
19 janvier 2008 / Espace Saint-Exupéry
Représentations à 21 heures.
32 bis, rue de la Station - 95130 Franconville - Location : 01 39 32 66 06
http://www.ville-franconville.fr
25 janvier 2008 / Théâtre Le Nickel
Représentations à 20h45.
50, rue du Muguet - 78120 Rambouillet - Location : 01 30 41 82 77
Représentations à 20h30.
7, rue Henri Douard - 91220 Brétigny-sur-Orge - Location : 01 60 85 20 85
27 > 28 mars 2008 / Espace culturel André Malraux
Représentations à 20h30.
2, place Victor-Hugo - 94270 Le Kremlin-Bicêtre - Location : 01 49 60 69 42
Représentations à 21 heures.
1, place du Général de Gaulle - 94150 Rungis - Location : 01 45 60 79 05
C'est déjà du passé :
Espace Jean Vilar [18 janvier 2007]

 
Créez un compte
 
 

Abonnez-vous
à la revue
 

Publié dans Actualité

Commenter cet article